Historique

Qui sommes-nous en quelques dates...


C'est en 1898 qu'une communauté de 4 Frères des Ecoles chrétiennes s'installe à Salzinnes dans les locaux de l'école existante.
Revenons un peu « en arrière »: 
A la suite de l'abrogation de la loi de 1842, remplacée par la loi néfaste de 1879, Madame la Baronne Del Marmol (née Marie de Dorlodot) décida la construction d'écoles catholiques pour les deux sexes.
Le 01 octobre 1879 eut lieu l'ouverture des cours donnés dans les trois classes dont deux tenues par des religieuses de la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame (éc. gardienne et éc. Primaire), l'autre par M. Fiechfet Joseph, ancien instituteur communal démissionnaire.
Par la suite, Mme Veuve Jacobs de Bruxelles devint la deuxième épouse de M. le Baron Del Marmol. Cette dernière continua, avec son mari, l'administration de la Fondation De Dorlodot.
En 1885, M. le Baron ayant fait don de son église à la fabrique et le gouvernement catholique ayant pris à sa charge le traitement du clergé paroissial, il en profita pour développer l'école. C'est alors qu'il fit construire deux nouvelles classes.
En 1893, une troisième classe pour garçons fut inaugurée.
Dès 1896, un échange de correspondances entre l'Evêché, le Supérieur des Frères et le Baron Del Marmol témoigne du désir de voir cette école paroissiale être gérée par « l'Institut des Frères ». A la lecture de ces courriers, on constate que ce ne fut pas chose aisée. Le manque de Frères disponibles pour reprendre une école était déjà, à l'époque, un souci majeur... Grâce à l'insistance des différents intervenants et avec l'appui des notables de la ville, le projet put néanmoins aboutir.

Extrait de « L'historique de l'Ecole des Frères de Salzinnes »:
Le 27 septembre 1898, quatre Frères des Ecoles chrétiennes, sans aucune démonstration extérieure, prirent possession de l'école aux conditions suivantes:
1° Les Frères, au nombre de quatre, trois pour l'enseignement et un pour le temporel, jouiront chacun d'un traitement annuel de 1000 francs.
2° Les Frères tiendront les écoles gratuitement et donneront aux élèves tout ce dont ils auront besoin; à cet effet, ils recevront:
a) 2 F par élève pour fournitures classiques
b) 1 F pour prix et récompenses
c) 40 F par an pour le badigeonnage de l'école
d) 70 F par classe pour le chauffage
e) 15 F pour l'entretien du mobilier
f) 50 F pour le nettoyage


Les classes s'ouvrirent le 4 octobre. Le Frère Maximin Edouard, directeur, était titulaire des 5° et 6° années, le Frère Maillard Joseph des 3° et 4° années et le Frère Morin Hubert des 1° et 2° années tandis que le Frère Malorius était économe.
Les premiers enseignants laïcs (M. Beaugnée et M. Boquet) sont présents dans l'école dès 1923 sous la conduite du Frère Directeur: Frère Mélair-Louis.
La communauté est restée à Salzinnes jusqu'au 1/8/1961 mais les Frères n'ont pas cessé d'être présents dans l'école jusque fin août 1988, date du départ du dernier Frère: le Frère Jean Thomas, directeur.

Le premier directeur laïc (septembre 1988 / août 1997), M. Gaussin Denis, instaura la mixité en 1994.
Suivirent à la direction:
M. Billa Charles (septembre 1997 / août 2002)
Mme Clèves Berthe (septembre 2002 / août 2003)
M. Philippot Michel (septembre 2003 / août 2010)
Mme Hendrickx Geneviève ( septembre 2010 / ... )
L'Ecole primaire des Frères de Salzinnes compte actuellement quelque
 245 élèves répartis en 11 classes. La mixité y est effective tant au niveau des élèves qu'au niveau des enseignants.
L'esprit vécu par la Communauté des Frères reste toujours bien vivant aujourd'hui: réflexion du matin, pensée du mois, accueil et soutien de chacun, exigences, ... et en fait la spécificité de l'école.